Actualités des PTOM (NC, PF, WF)

08-04-2017 20:49


07-06-2013

Pouembout : le courrier livré à domicile

Catégorie : Nouvelle-Calédonie

 

Article publié vendredi 7 juin 2013 sur le site www.lnc.nc

Pouembout

Extrait

Le courrier livré à domicile

Une vaste opération d’adressage est en cours à Pouembout en vue de nommer les rues et de donner un numéro civique aux résidences et commerces, afin que le courrier soit livré à domicile. Cet adressage sera censé faciliter la vie des résidents. L’objectif de la commission est de mener à terme ce projet d’ici la fin 2013, pour permettre au facteur de l’OPT d’effectuer sa tournée, dans un rayon de 3 km de l’agence postale. Du coup, il sera possible de supprimer la boîte postale, pour ne garder que l’adresse civique comme destination pour le courrier.

C’est en juillet 2011 que la commission de l’urbanisme a reçu l’OPT pour la première fois, afin de discuter de l’adressage dans le village, qui grossit à vue d’œil. Le développement de la commune est sans précédent, avec les nouveaux lotissements qui ont vu le jour ces trois dernières années, ainsi que celui de Wep Wé, à la sortie nord du village, qui viendra bientôt s’ajouter au paysage.

 

Métrique. La population de Pouembout a gonflé de 41 % entre les recensements de 1996 et de 2009, pour atteindre officiellement 2 078 âmes. Mais trois projets résidentiels ayant été achevés depuis, il faudrait ajouter quelque 500 personnes pour se rapprocher de la réalité. Une des conséquences de cette augmentation de la population est les files d’attente qui s’allongent au guichet de l’agence OPT. Sur les 650 boîtes postales que gère l’agence de Pouembout, plus de 500 sont attribuées.

Après plusieurs réunions des membres de la commission, il a été décidé que le système métrique sera appliqué pour attribuer un numéro d’adresse civique. Comme c’est le cas à Koné. Par exemple, le point 0 d’une rue sera à l’intersection de cette dernière et la RT1. La maison située à 320 mètres de la route territoriale aura le numéro 320. Ce qui permettra à des lotissements en construction d’ajouter des maisons entre deux adresses sans en changer la donne.

 

Histoire. Luc Tournabien, adjoint au maire, est de ceux qui se penchent sur une liste possible de noms à la commission. « Nous avons compris que cet exercice pouvait être source de conflits entre les familles du village qui souhaitent honorer leurs ancêtres. Nous avons donc fait appel à l’association Raconte-moi Pouembout afin qu’elle puisse nous fournir des indications valides et fiables sur les personnages qui ont marqué la vie communale. » Les coutumiers seront également invités à une prochaine séance de la commission pour suggérer des noms de personnalités qui ont marqué leur histoire. Dès que la liste sera finalisée à 95 %, autour du mois d’octobre, elle sera présentée au public et la commission tiendra compte, dans la mesure du possible, des réactions des gens.

Toutefois, quelques noms de rue ne changeront pas. Telle la route du Lycée, la route de Tipenga, ou la rue des Flamboyants. « Ce sont des noms de lieux bien précis, les gens ont l’habitude de les nommer ainsi », estime Luc Tournabien. Et en ce qui concerne les propositions pour la RT1 qui traverse le village, rien n’est arrêté.

 

Papeete

20/11/2018
 

Paris

21/11/2018
 

Nouméa

21/11/2018
 

Wallis et Futuna

21/11/2018