Emissions 2012

20-03-2014 03:18

03-05-2012

3 mai 2012 - Cheminée de l'usine sucrière de Ouaménie

Catégorie : Emissions 2012

 

Mai 2012 (image provisoire)

  • Maquette: André Lavergne
  • Imprimé par: Phil@poste
  • Impression: Taille douce
  • Format: 36mm x 48mm
  • 10 timbres
  • Tirage: 30 000 exemplaires

Cette nouvelle émission philatélique à 750 XPF met à l’honneur le patrimoine bâti de Nouvelle-Calédonie, en reproduisant la cheminée de l’usine sucrière de Ouaménie. Construite en 1870, en plein boom de l’aventure sucrière calédonienne dans laquelle se sont lancés, entre 1859 et 1900, plusieurs producteurs bourbonnais, l’usine de Ouaménie a été classée monument historique de la province Sud en 2002. C’est le Bourbonnais Louis de Nas de Tourris, mandaté par un important groupement de producteurs de sucre réunionnais associés au richissime comte Le Coat de Kerveguen, qui fit édifier cette usine près de Boulouparis, après y avoir obtenu une concession de plus de 3 000 hectares. Première implantation agricole de la région, cette usine, qui fonctionnait à la vapeur, connut une activité de courte durée. Dès 1875, comme la production de sucre n’était pas assez importante à cause de la sécheresse et d’une invasion de sauterelles, Louis de Nas de Tourris chercha à céder l’usine à l’administration locale. L’alambic fut vendu en 1876 et l’usine fut pillée et incendiée lors de l’insurrection kanak de 1878. Aujourd’hui, il ne reste de ce témoignage du passé que quelques pans de mur, une chaudière toute rouillée et cette remarquable cheminée quadrangulaire à sept degrés, haute de 25 mètres, en bon état de conservation, mais qui a toutefois fait l’objet de travaux de consolidation à sa base. Le site de l’usine, qui est désormais un domaine privé, est parfois ouvert au public à l’occasion du Mois du patrimoine.

 

Papeete

19/11/2017
 

Paris

20/11/2017
 

Nouméa

20/11/2017
 

Wallis et Futuna

20/11/2017